Actes : thème 3

Thème 3 : Analyse de l'activité en situation de travail pour la formation et l’apprentissage : entre contraintes institutionnelles et potentiels pour les apprentissages professionnels

De nombreux travaux de recherche (didactique professionnelle, ergonomie, clinique de l’activité…) mobilisent le potentiel que recèlent le travail et son analyse pour la formation. Au sein de ces travaux, l’intervention dans/sur/avec les milieux de travail est un champ à part entière pour rendre possibles des apprentissages professionnels, malgré des évolutions du travail. L’organisation du travail, les prescriptions, les formats et discours en circulation constituent en effet, des ressources et des contraintes pour ce potentiel. Ainsi, toute mise en œuvre d’une démarche didactique professionnelle prend en compte ce « poids de l’environnement » (Pastré, 1991), que ce soit celui relatif à l’entreprise et au milieu professionnel (Clot, 1995 ; Pastré, 1991) ou celui relatif aux institutions de formation (Raisky, 1996).
Pour comprendre ce que « le poids » de l’environnement signifie pour « l'analyse du travail au bénéfice de la formation », il faut rappeler que l’analyse du travail comporte, deux faces indissociables : celle des conditions du travail, celle de l’activité des professionnels avec ces conditions.
En didactique professionnelle, analyser le travail pour la formation signifie, d’abord, analyser « la tâche » au sens large, c’est-à-dire définir et caractériser la situation (Mayen, Pastré) qui inclut l’environnement actif organisationnel, institutionnel, sociotechnique, prescriptif et juridique, socio-politique, matériel, architectural, etc. Elle recouvre ce avec quoi des professionnels ont à agir, ce que la situation exige en matière d’action et de connaissances et compétences. Il s'agit aussi d’identifier ce qui ne relève pas de la formation mais de l’intervention sur d’autres aspects de l’environnement de travail : ce qui inhibe, limite, contraint ou empêche le travail, l’expression des compétences.
L’analyse du travail en didactique professionnelle implique ainsi de rendre compte des conditions :

  • par lesquelles on peut apprendre, ne pas apprendre ou désapprendre, afin de définir comment on peut utiliser le travail et son analyse pour la formation et afin de concevoir la formation pour compléter, développer les potentialités d’apprentissage du travail, les compenser, etc.
  • qui pourront accompagner, après la formation, le processus d’apprentissage et de développement engagé en formation (organiser les conditions favorables en milieu de travail).

Analyser le travail est enfin un moyen de la formation qui peut permettre de découvrir, redécouvrir, élargir et approfondir la compréhension de son milieu de vie et de travail, et contribuer à la connaissance et à la construction de l’action pour agir sur ce milieu.

Communication n°3101, Guillaume GILLET, Jean-Max REDONNET et Michel GALAUP

Autonomie du sujet et investissement de soi dans le cas de prescriptions discrétionnaires

Communication n°3102, Delphine GUYET

Stage libéral et formation initiale en masso-kinésithérapie : quelle place pour l’apprentissage du raisonnement clinique ?

Communication n°3103, Norma ZAKARIA

L’activité de l’enseignant et les changements en éducation : de l’autonomie à l’insertion professionnelle

Communication n°3104, Thierry Piot et Joris Thievenaz 

La toilette des personnes âgées dépendantes en Ehpad : « un cas d’école » en didactique professionnelle

Communication n°3105, Michel PERINEL

Les contraintes comme ressources de l'apprentissage professionnel en alternance 

Communication n°3106, Henri BOUDREAULT

Interpréter et représenter les savoir-être professionnels pour pouvoir concevoir des environnements didactiques pour les faire développer.

Communication n°3107, Éric SAILLOT

Pilotages et accompagnements dans le dispositif « plus de maîtres que de classes » (PMQC) : entre ressources et tensions

Communication n°3108, Laurie-Anna DUBOIS et Agnès VAN DAELE

Analyse de l’activité des formateurs et développement des compétences policières par la simulation

Communication n°3109, Laurence LEROYER et Jean-Philippe GEORGET

De l’analyse du travail des formateurs à l’élaboration d’une modélisation, outil pour la formation de formateurs

Communication n°3110, Antoine AGRAZ

Les valeurs incarnées par des jeunes d’Institut Médico-Educatif (IME) en situation de tutorat de stage : une tension entre évolutions institutionnelles et développement de compétences du sujet

Communication n°3111, Florence POLICARD 

Simulation clinique en IFSI et développement professionnel des formateurs

Communication n°3112, Claire BURDIN

Dialoguer avec les parents : une tâche prescrite mais une activité en tension

Communication n°3113, Pascal CLAMAN

La réforme du collège, entre les textes officiels et le développement professionnel des enseignants

Communication n°3115, Catherine Arnaud, Laurence Théry et Stéphane Balas

Le management de la qualité du travail à l’épreuve de l’expérience et de l’ingénierie didactique

Communication n°3117, Marie-Cécile GUERNIER et Jean-Pierre SAUTOT

La place du langage dans l’analyse de l’activité en situation de travail.

Communication n°3118, Pierre Parage et Grégory Munoz

L’activité clandestine chez les aides-soignants en EPHAD : un enjeu pour les formateurs

Communication n°3119, Simon FLANDIN, Germain POIZAT et Marc DURAND

Peut-on former à des situations imprédictibles ? Une piste théorique

Communication n°3120, Lucie DeBlois et Sylvie Barma

Identification de contradictions dans l’activité d’enseignants du primaire devant la compétence à résoudre des problèmes mathématiques

Communication n°3122, Jean-Claude COULET

Développer les compétences individuelles et collectives au sein des organisations : du modèle aux méthodes

Communication n°3123, Marie-Hélène LACHAUD 

Littératie et analyse du travail en formation professionnelle : entre contraintes institutionnelles et expression des compétences

Communication n°3124, Gilles UHLRICH et Serge ḖLOI

Développement d’étudiants en STAPS et poids de leurs futures professionnalités : ce que nous dit une auto-confrontation croisée portant sur la mobilisation d’un artefact matériel comme dispositif de formation.

Communication n°3125, Jean-François METRAL 

Un établissement « professionnalisant » : apprentissage de la tâche collective d’orientation des élèves par les acteurs d’un lycée

Communication n°3126, Isabelle BAYLE

Allier savoir d’action et cohérence de sens dans un agir situationnel

Communication n°3129, Mickaël RENAUDEAU

L’activité du sapeur-pompier lors d’une ouverture de porte : résistance de l’activité et développement de stratégies compensatoires

Communication n°3130, Raquel Becerril Ortega et Lucie Petit

Approcher les professionnel.le.s de santé en situation d’interaction avec des patient(e)s atteint(es) de MAAD. Enjeux méthodologiques

Communication n°3131, Benjamin Bencteux 

Enjeux de la collaboration entre enseignants, éducateurs et psychologues en I.T.E.P.

Communication n°3132, Brigitte PAGNANI

L'analyse de l'activité au service de l'ingénierie de formation. L'instrumentation du référentiel de compétences et du portfolio d'apprentissage : une expérimentation en cours…

Communication n°3134, Maël LOQUAIS et Emmanuel TRIBY 

La restitution, une situation sociale de développement ?

Communication n°3135, Christine FELIX et Pierre-Alain FILIPPI 

Prescrire le tutorat mixte comme « communauté collaborative d’apprentissage » : quels impacts sur l’activité du formateur ESPE ?

Communication n°3136, Armelle SIMON et Christine VIDAL-GOMEL

La formation au toucher-relationnel par la simulation : un outil didactique pour élargir les perspectives soignantes

Communication n°3139, Dorothée MALET, Christine VIDAL-GOMEL et Pierre FALZON

Simuler le travail pour construire le « Soin de Manutention Raisonné »

Communication n°3143, Marie Noëlle GUILLOT, Paul OLRY et Marianne CERF

Le dispositif, un outil d’intervention didactique professionnelle sur les situations de travail

Communication n°3145, Myriam LEONARD

Improviser : les policiers face à l’imprévu. Quelles pistes pour la formation ?

Communication n°3146, Nicole BIAGIOLI et Luciano ROMANO

Savoir d’expérience et expérience des savoirs dans la formation des éducateurs en Italie et en France : quelle place pour la didactique professionnelle ?

Communication n°3147, Marie TRAMOUNTANIS

Interactions entre pairs et développement professionnel : Les interactions entre pairs comme vecteurs de développement professionnel chez les professeurs des écoles

Communication n°3148, Dominique LEDOGAR

La didactique professionnelle permet de fonder un nouveau modèle pour la pédagogie de l’alternance

e
Personnes connectées : 1